La dotation remise au PAC de Mahajanga est constituée par des mobiliers pour la salle d’audience et les bureaux, des matériels informatiques, une moto et un véhicule 4x4.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a remis ce vendredi au Pôle Anti-Corruption de Mahajanga des lots d’équipements et de matériels à l’occasion de sa mise en place officielle dans la province.

Cette dotation constituée par des mobiliers pour la salle d’audience et les bureaux, des matériels informatiques, une moto et un véhicule 4x4 s’inscrit dans le cadre de l’appui du PNUD au renforcement de l’État de Droit mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de la Justice et de l’appui du Système des Nations Unies à la gouvernance démocratique à Madagascar menée avec le soutien financier du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix.

Henry René Diouf, Représentant Résident Adjoint du PNUD a rassuré lors de la cérémonie de remise officielle de ces dotations du soutien du Système des Nations Unies à la lutte contre la Corruption à Madagascar. « Nous félicitons l’Etat Malagasy, qui, sous le leadership de son Excellence Monsieur le Président de la République, réaffirme continuellement son engagement dans cette lutte commune, noble et gage du développement du pays en confirmant la tolérance zéro à la corruption sous toutes ses formes, qu’elle concerne les pots de vin que les infractions économiques et financières. Et cet engagement se traduit entre autres par le renforcement du cadre institutionnel et juridique de la lutte contre la corruption » a-t-il souligné. Par ailleurs, il a salué l’intérêt de tous les acteurs de l’exécutif, du législatif, au judiciaire, de la société civile à la lutte contre la corruption et encourage les parties prenantes à unir les efforts pour faire avancer l’agenda du Zéro Tolérance à la Corruption à Madagascar afin d’ établir un cadre favorable à l’émergence économique et au développement humain durable.

Selon les textes actuels, les Pôles Anti-Corruption sont des juridictions répressives spécialisées dans la poursuite, l’instruction et le jugement des infractions de corruption et assimilées. Il leur est attendu de détecter avec professionnalisme les faits de corruption, appliquer les lois anti-corruption à tous les niveaux et à tous les auteurs de corruption, adopter une politique pénale orientée vers une répression sévère des actes de corruption et infractions assimilées.

Le premier Pôle Anti-Corruption à Antananarivo a été établi en 2018. La mise en place du PAC de Mahajanga ce vendredi a été marquée ce jour par l’inauguration des locaux du PAC, la présentation et la prestation de serment des magistrats et greffiers assignés au PAC de Mahajanga. La cérémonie a été assistée par des parlementaires, le Secrétaire Général du Ministère de la Justice, les Gouverneurs de la région Boeny et de la région Sofia, la Coordonnatrice du Pôle Anti-Corruption, des chefs de cours et de juridiction, les  acteurs du Système anti-corruption à Madagascar  ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers.

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global