Mme. Marie Dimond, Représentant Résident du PNUD, lors de son allocution en la présence de Mr. le Ministre de l’Économie et des Finances (MEF), M. Richard Randriamandranto, et de Mr l’Ambassadeur de la Fédération de la Russie à Madagascar, SEM Stanislav Akhmedov

(liste protocolaire)

C’est avec un grand plaisir que le Programme des Nations Unies pour le Développement se tient aujourd’hui aux côtés du Ministère de l’Économie et des Finances et de l’Ambassade de la Russie à Madagascar pour lancer ce nouveau projet en faveur de la population des Régions Androy, Anosy et Atsimo Andrefana.

Nous sommes aujourd’hui réunis autour d’une cause commune à l’État malagasy, à la communauté internationale et au Système des Nations, dont le PNUD fait partie, qui est celle de réduire les inégalités dans toutes leurs formes et de ne laisser personne de côté.

Aujourd’hui, nous parlons de “Développement des facteurs vitaux de production, eau et énergie dans le Grand Sud de Madagascar” car durant les deux années de mise en œuvre de ce projet, nous allons soutenir l’État Malagasy à travers le Ministère de l’Économie et des Finances :

-      à investir dans la création d’infrastructures liées à l’eau et à l’énergie ;

-      à soutenir une production agricole durable ;

-      et à promouvoir la mise en place de zones de transformation au niveau de six communautés rurales de ces régions concernées…

…ceci dans la vision de permettre aux populations d’améliorer leur productivité, leurs revenus ainsi que les moyens de subsistance. Ce qui permettrai à termes de rompre durablement le cycle de pauvreté, d’insécurité alimentaire et de faim dans cette zone enclavée et sujette au changement climatique.

Monsieur le Ministre de l’Économie et des Finances,

J’aimerais partager avec vous ma grande satisfaction aujourd’hui de voir la concrétisation d’une vision partagée et d’un engagement commun du PNUD et du Gouvernement d’œuvrer ensemble pour renforcer la résilience des institutions et des communautés face à la pauvreté et aux inégalités.

Je voudrai ici saluer votre leadership et l’engagement dont vous avez fait preuve avec le PNUD, et beaucoup d’autres acteurs de la communauté internationale, pour aborder les défis du Sud de Madagascar sous l’angle du développement durable et du registre de la résilience.

Le PNUD est fier de se tenir à vos côtés dans le cadre de ce projet qui apporte sa pierre à la mise en œuvre de la Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud (SIDGS) qui prend le relai du Plan de Relèvement et de Résilience qui a su apporter une réponse urgente et rapide dès la première crise causée par le phénomène El Niño en 2016.

Monsieur l’Ambassadeur de la Fédération de Russie,

Veuillez également agréer tous nos remerciements et notre reconnaissance à l’égard du peuple de la Russie qui nous a accordé sa confiance et alloué un financement de 2 millions de dollars à travers l’appui du Trust Fund for Development (TFD), une entente de partenariat entre la Fédération de Russie et le PNUD. Ce financement vient compléter l’enveloppe budgétaire alloué par le PNUD à ce grand chantier d’ici 2021.

Mesdames et Messieurs,

Le Grand Sud de Madagascar, qui est composé de trois régions principales, Androy, Anosy et Atsimo Andrefana est l'une des régions les plus pauvres du pays. Avec environ 2,74 millions d'habitants, soit 11% de la population totale, cette zone enclavée est régulièrement affectée par des sècheresses cycliques qui exacerbent le profil déjà aride de la région. Les cas de malnutrition et de sous nutrition s’y ajoutent, les problèmes d’accès à l’eau potable et aux systèmes d’irrigation favorisent la propagation des maladies et une baisse de la productivité agricole, sans oublier la quasi-absence de débouchés économiques pour l'emploi des jeunes et des femmes.

La valeur ajoutée par ce projet en termes d’accès à l’énergie solaire, de développement de systèmes d’adduction en eau potable et d’infrastructures hydro-agricoles, de renforcement des capacités de production, de transformation et de commercialisation des populations rurales, mais aussi d’activités génératrices de revenus est d’une importance capitale pour ces régions.

Nous portons beaucoup d’enthousiasme dans l’approche de ce projet qui contribuera à booster la productivité économique, à augmenter les revenus des ménages locaux, et améliorer la santé et les conditions de vies des populations.

Ceci parce que l’aide humanitaire ne doit pas être une finalité, et parce que les populations du Grand Sud, que j’ai souvent rencontré lors de mes passages dans cette zone, ne souhaitent qu’avoir entre leurs mains un portefeuille d’opportunités qui leur permettra de prendre en main leur développement et d’avoir une vie meilleure.

Nous aurons l’occasion tout à l’heure d’avoir plus de détails sur les activités du projet qui seront mises en œuvre cette année et en 2021. Un cadre d’échanges est également programmé comme annoncé pour mieux comprendre les axes d’intervention et les impacts escomptés.

Mais déjà, je voudrai remercier toutes les parties prenantes engagés à relever ce nouveau défi avec le Ministère de l’Économie et des Finances et les autres ministères partenaires. Je citerai, le Ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures ; le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ; le Ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène ; le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche ; les ONG locales ; le secteur privé ; les autorités locales ; les établissements rattachés en charge de l’électrification et la gestion de l’eau ainsi que les autres agences du Système des Nations Unies principalement UNICEF, ONUDI, UNFPA.

Mesdames et Messieurs les Ministres

Monsieur l’Ambassadeur,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Soyez également rassurés que le PNUD, reste engagé à soutenir les efforts nationaux pour toucher les populations les plus vulnérables, les femmes et les jeunes, en contribution aux velirano qui traduisent la Politique Générale de l’Etat ; les grandes priorités qui sont au cœur des Objectifs de Développement Durable et de l'Agenda 2030 pour ne laisser personne de côté.

Je vous remercie de votre attention.

(seul le prononcé fait foi)

 

Icon of SDG 02 Icon of SDG 08

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global