Signature de la déclaration d'engagement pour l'opérationnalisation de VITRANA, le cadre intégré des organisations de la société civile sur la mise en œuvre et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) à Madagascar, Novotel 16 septembre 2021

Après trois jours de travail, l'atelier national ayant vu la participation de représentants des organisations de la société civile de tout Madagascar s'est terminé ce jeudi au Novotel Alarobia avec la signature de la déclaration d'engagement pour l'opérationnalisation de VITRANA, le cadre intégré des organisations de la société civile sur la mise en œuvre et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) à Madagascar. Cette cérémonie de signature s'est tenue en présence du Ministre de la Pêche et de l'Economie bleue Paubert Mahatante Tsimanaoraty, représentant l'exécutif de Madagascar, le Représentant Résident Adjoint du PNUD, Henry René Diouf et d'autres représentants des partenaires techniques et financiers ainsi que des représentants du secteur privé.

Cet atelier organisé à l'initiative des représentants de la société civile de Madagascar, sous l'égide des Nations Unies à Madagascar et l'appui technique et financier de Programme des Nations Unies pour le développement - PNUD et du programme Fanainga visait entre autres à connecter, mobiliser, engager et coordonner les organisations de la société civile pour la mise en œuvre et le suivi des ODD.

A l'issue de l'atelier ce jeudi, les organisations de la société civile regroupées au sein de VITRANA s’engagent à : 

  • Renforcer leurs actions dans la mise en œuvre et le suivi des ODD ; 
  • Mobiliser toutes les forces et les ressources autour et au sein du Mouvement “Vitrana”, afin de renforcer et consolider les actions déjà entreprises sur le terrain ; 
  • Éduquer les citoyens pour des comportements adaptés au développement durable;
  • Multiplier les plaidoyers en vue de défendre les droits humains, garants du développement durable. 

La mise en place de coalitions thématiques a été adoptée comme stratégie assurer la mise en œuvre de ces engagements.

Par ailleurs, les Organisations de la Société Civile, membres du Cadre Intégré des OSC pour la mise en œuvre et le suivi des ODD à Madagascar exhortent le gouvernement, les agences de développement, les collectivités décentralisées à travers l’île, et le pouvoir législatif, à renforcer les efforts pour améliorer la vie des citoyens à tous égards afin de promouvoir la paix et d’éliminer les inégalités. Un appel au secteur privé est également réitéré pour la poursuite du travail visant à promouvoir les affaires, à fournir de l’emploi décent et à améliorer les services aux consommateurs dans le plein respect de l’environnement et à préserver le développement durable. A l'endroit des partenaires techniques et financiers, le plaidoyer est soutenu pour que les accompagnements nécessaires à la réalisation des engagements des organisations de la société civile, du gouvernement et du secteur privé soient effectifs pour réussir dans toutes les actions liées aux Objectifs de Développement Durable.

Durant les trois jours d'atelier, les représentants des organisations de la société civile à Madagascar ont travaillé sur:

  • la définition des Paquets d’intervention des ODD pour les 4 pôles thématiques du Cadre Intégré au niveau national et régional ,
  • le réexamen de la vision, mission, valeurs, principes de fonctionnement du Cadre Intégré en plénière ,
  • les Partenariats et cadres concertations pour la mise en œuvre et le suivi des ODD avec le Cadre intégré des OSC ,
  • la mise en œuvre du suivi par pôles thématiques : approches – activités- plan général de suivi de chaque politique/ODD 
  • la finalisation du Calendrier 2021-2023 du Cadre avec les déclinaisons pour les 4 pôles thématiques ,
  • la finalisation des outils de cartographie et autres outils d’opérationnalisation (niveau national et local) 
  • l’état des lieux de Madagascar par rapport aux ODD prioritaires avec le Ministère de l’Economie et des Finances.

La cérémonie d’ouverture de cet latelier national de mise en place du cadre intégré des organisations de la société civile pour la mise en oeuvre et le suivi des ODD a été marqué mardi par les discours des deux représentantes de la société civile Elisa Razafiniarivo et Estelle Andriamasy, du Chef de Coopération de la Délégation de l’Union Européenne à Madagascar Michel Laloge, du Représentant Résident adjoint du PNUD Henry René Diouf, du message de M. Issa Sanogo, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Madagascar et de l’allocution de M. Hajo Andrianainarivelo, Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Services Fonciers.

Le Ministre de la Pêche et de l’Economie Bleue Paubert Mahatante Tsimanaoraty, le Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, les représentants des chefs d’agence du Système des Nations Unies à Madagascar dont ceux de l’ONUDI et du PAM ont honoré de leur présence le lancement de cet atelier clé qui met en avant les attentes vis-à-vis de la société civile dans l’atteinte des ODD.

Lors de la cérémonie clôture de cet atelier ce jeudi marqué par un débat en panel sur les enjeux de la synergie et de la complémentarité des initiatives des différents acteurs, l'accent a été mis sur le renforcement des partenariats et de contribuer à la coordination de tous les efforts dans un esprit de complémentarité visant à atteindre les Objectifs de Développement Durable.

Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global