Remise de matériel dans le cadre de la 2ème phase d’appui de l’UNPBF avec le PNUD aux ministères de la Défense nationale, et de la Sécurité publique, au Sécrétariat d’Etat à la gendarmerie et à l’Assemblée nationale

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a remis ce jour des lots de matériel informatique aux ministères de la Défense nationale, et de la Sécurité publique, au Sécrétariat d’Etat à la gendarmerie et à l’Assemblée nationale. Cet appui, financé par le fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix (UNPBF), s’inscrit dans les efforts du Système des Nations Unies à Madagascar pour promouvoir un secteur de la sécurité qui contribue au maintien de la paix, et respectueux des droits humains et redevable. Cet appui vise aussi à contribuer au renforcement de la confiance de la population malagasy dans les forces de défense et de sécurité (FDS). 

Cette remise de matériel fait partie de la deuxième phase (2020-2021) d’appui de l’UNPBF à Madagascar, débutée en janvier 2020, et qui consolide les acquis de la première phase durant laquelle des initiatives d’appui à la réforme du secteur de la sécurité ont été mises en place telles que : 

  • le soutien à l’élaboration d’une vision nationale de sécurité ;
  • le renforcement des compétences et capacités des FDS ; 
  • la consolidation des mécanismes de contrôle des entités responsable de la défense nationale et de la sécurité publique ;
  • et la promotion de la confiance des populations vulnérables dans les FDS. 

Dans cette perspective, ce matériel informatique va permettre aux entités bénéficiaires[1] de renforcer les activités déjà mises en place et d’accroître encore davantage leurs capacités et l’effectivité de leurs actions.

Basée sur une mise à jour de l’analyse des risques de tensions sociales et sur les leçons apprises de la première phase (2016-2019), la deuxième phase présente un portefeuille d’un montant de 11 millions de dollars qui poursuit et complète les actions des projets IDIRC, ARSSAM, RAES et AME[2] dans la réalisation des objectifs prioritaires de consolidation de la paix dont :

  • la stabilisation du Sud de Madagascar ;
  • le renforcement de la gouvernance démocratique et l’appui aux institutions publiques malagasy ;
  • l’accompagnement de la Réforme du Secteur de la Sécurité.

Avec ce nouveau portefeuille de projets, l’UNPBF, en synergie avec les agences des Nations Unies à Madagascar dont le PNUD, accompagnera le gouvernement malagasy dans la capitalisation des résultats de la phase précédente et la pérenisation des acquis. 


 

[1] DAJ du ministère de la Défense nationale - BIA Ihosy du ministère de la Défense nationale - DNSNGR du ministère de la Défense nationale - DPSE du SEG - IGPN du ministère de la Sécurité publique - Service de documentation de l’Assemblée Nationale.
[2] Institutions démocratiques intègres, représentatives et crédibles (IDIRC) - Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité à Madagascar (ARSSAM) - Renforcement de l'autorité de l'État dans le Sud de Madagascar (RAES) - Appui aux mécanismes endogènes pour le dialogue communautaire et à l'amélioration des conditions économiques des populations vulnérables (AME).

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global