Parmi les 1195 nouveaux gendarmes stagiaires sortant du 74ème cours de la formation à l’EGNA de vendredi dernier, 112 sont des femmes gendarmes stagiaires.

Deux nouveaux dortoirs pour les élèves gendarmes femmes et deux salles d’eau ont été inaugurés vendredi à l’Ecole de la Gendarmerie Nationale d’Ambositra (EGNA) en présence du Commandant de la Gendarmerie Nationale, Njatoarisoa Andrianjanaka et du Représentant Résident Adjoint du PNUD, Henry René Diouf après la sortie officielle du 74ème cours de la formation des élèves gendarmes et la passation de commandement du groupement d’Amoron’i Mania à l’EGNA.

Ces infrastructures ont été réhabilitées au mois de juin dernier avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans le cadre de la mise en oeuvre du projet d’appui à la réforme du secteur de la sécurité à Madagascar financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix. A travers cet appui, le PNUD encourage la volonté et l’engagement de la gendarmerie nationale à promouvoir la participation et la valorisation des femmes dans son corps, et de combattre les obstacles et stéréotypes qui freinaient encore cette intégration. La réhabilitation de ces infrastructures adaptées aux besoins des femmes gendarmes donne suite aux sessions de renforcement de capacité sur le genre et la réforme du secteur de la sécurité déjà dispensées par le PNUD dans les écoles de la gendarmerie nationale et de la police en octobre et novembre 2018.

Le Commandant de la Gendarmerie Nationale et le Directeur de l’EGNA ont remercié le PNUD et le Système des Nations Unies pour cet appui hautement significatif pour la mise en œuvre de la politique nationale du genre et ont exhorté le PNUD à œuvrer pour la poursuite et le renforcement du partenariat entre le secteur de la sécurité nationale et les Nations Unies.

Chaque année, l’Ecole de la Gendarmerie Nationale d’Ambositra recrute 1200 élèves gendarmes dont 10% sont des femmes. En France, ce ratio est actuellement à 18%.

Parmi les 1195 nouveaux gendarmes stagiaires sortant du 74ème cours de la formation à l’EGNA de vendredi dernier, 112 sont des femmes gendarmes stagiaires. Bientôt, elles vont aussi respectivement rejoindre leurs postes répartis dans toute l’Ile.

A Madagascar, l’année 2011 marqua la sortie de la première femme officier de la Gendarmerie Nationale faisant partie de la XVIIIème promotion du peloton de formation des militaires de cadres spécialisés. Pour être gendarme, les critères d'âge, de taille, de capacités intellectuelles et d'aptitude physique sont essentiels. Ils sont définis selon les besoins de la sécurité de la population et de ses biens.

Icon of SDG 05 Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global