Les membres de la CENI et les représentants des partenaires techniques et financiers.

L'atelier d'élaboration et de validation du plan de travail pluriannuel de la CENI a été lancé ce jour au Novotel Alarobia par le Président de la CENI DAMA Andrianarisedo Retaf Arsène en présence des représentants des partenaires techniques et financiers dont le PNUD, l'OIF et l'EISA.

Cet atelier auquel l'ensemble des commissaires électoraux nouvellement élus à la CENI et le personnel technique de l'organe de gestion des élections participent porte sur la fixation de la vision de la CENI et sur la définition des grands axes stratégiques, durant les 6 années d'exercice de l'actuel bureau permanent.

Le PNUD à Madagascar avec l'appui financier de la Norvège soutient cet exercice clé mené par la CENI dont l'enjeu est de permettre à la CENI de disposer d'un plan de travail pluriannuel 2021-2027. Selon Natasha van Rijn, Représentante Résidente du PNUD, avec plus de visibilité des actions définis dans les documents de planification stratégique, attendus de cet atelier, l'appel à mobilisation des ressources de la CENI sera soutenu pour consolider les acquis du processus démocratique à Madagascar. "En tant qu'organe indépendante de la gestion des élections, les yeux sont rivés vers la CENI, scrutant le sérieux, l'inclusivité et la crédibilité de chaque décision et mesures prises au Respect des lois et réglementations en vigueurs" a-t-elle soulevé.

La disponibilité de ce document de plan de travail pluriannuel de la CENI pour le cycle 2021-2027 constitue en effet un cadre de travail planifié, respectant le calendrier électoral et cela dans le but d'assurer la visibilité des actions à mettre en œuvre durant son mandat. Pour le Président de la CENI DAMA Andrianarisedo Retaf Arsène, le défi à relever par la formation actuelle de la CENI est d'assurer dès maintenant un cycle électoral paisible et crédible. 

Ces documents de planification stratégique permettront au gouvernement et aux différents acteurs dont les partenaires techniques de mieux harmoniser et recentrer leurs interventions dans leurs appuis au processus électoral et d'assurer plus de cohérence et d'efficacité dans les divers appuis et interventions. 

Le PNUD et l'appui au cycle électoral à Madagascar

Le PNUD en particulier est un partenaire de longue date de la CENI et des institutions malagasy. Le PNUD avec les contributions financières d'autres partenaires techniques et financiers a appuyé techniquement le processus électoral de 2017-2019 à travers la mise en place d’un “basket fund” aboutissant vers des élections largement reconnues comme un succès en 2019 par la communauté internationale. L’atelier bilan du cycle électoral organisé avec l'appui du PNUD à l’Hôtel Colbert le 30 janvier 2020 a néanmoins aussi permis une réflexion sur comment capitaliser et pérenniser les systèmes et les résultats afin de renforcer la gouvernance électorale sur le long terme.

En attendant les résultats de la mission d’évaluation des besoins électoraux (NAM) déployée à travers l’assistance des Nations Unies pour la préparation du cycle électoral menant vers les prochaines élections en 2023, comme sollicité par le gouvernement de Madagascar en 2020, le PNUD avec les contributions de ses partenaires reste disposer à appuyer la CENI dans les divers travaux pré-électoraux nécessaires.

Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global