Rapport de l’évaluation de l’environnment juridique sur la protection des droits des jeunes populations clés en matière de VIH à Madagascar

14 nov. 2020

Cette évaluation effectuée dans le cadre du projet régional « Lier les politiques à la programmation » mis en œuvre par le Centre de service régional du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour l’Afrique (chef de file), en partenariat avec la coalition African Men for Sexual Health and Rights (AMSheR), Health Economics and HIV and AIDS Research Division (HEARD) de l’Université du Kwazulu-Natal, arrive ainsi à point nommé. Le projet s’inscrit dans une action mondiale du PNUD et de ses partenaires concernant la mise en œuvre des recommandations de la Commission mondiale sur le VIH et le droit relatives aux questions telles que la discrimination, la pénalisation de la transmission du VIH, l’exposition au risque de transmission du virus, la non-divulgation du statut sérologique, les populations clés, les femmes, les enfants, les jeunes, le droit de la propriété intellectuelle et le plaidoyer global pour le traitement.

L’objectif de l’étude LEA (Legal Environment Assessment) est d’évaluer l’environnement juridique et règlementaire national afin d’identifier dans quelle mesure, la législation protège ou fait obstacle à la mise en œuvre des droits des personnes vivants avec le VIH et les populations clés. Ensuite, elle vise à émettre des recommandations adéquates en vue de la mise en place d’un cadre juridique favorable à la riposte au VIH.

 

 

 

 

 

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global