Approfondir les repères professionnels et déontologiques des journalistes malgaches

21 mai 2013

imagePRESENTATION DU BULLETIN UNIQUE LORS DE L'ATELIER D'ECHANGES DES PROFESSIONNELS DES MEDIAS

Une dizaine de rédacteurs en chef provenant de la capitale Antananarivo sont réunis depuis le 20 mai 2013 à Antsirabe pour participer à une deuxième série d’échanges sur le renforcement des capacités des professionnels des médias dans le cadre du processus électoral  à Madagascar.

Cet atelier de 3 jours vise principalement à approfondir les repères professionnels et déontologiques des journalistes de la presse écrite, de la radio et de la télévision. Il s’agit également d’une occasion pour renforcer l'identité professionnelle, les valeurs et les objectifs du métier de journaliste à travers la charte d'engagements pour la couverture de la période électorale élaborée par l’Organisation Internationale de la Francophonie et Reporters Sans Frontières, en partenariat avec l’Association des Médias en Action pour la Formation.  

Cette session d’échanges revêt un caractère particulier parce qu’elle a été organisée suite à la demande formulée par les rédacteurs en chef eux-mêmes pour qu’à leur tour, ils puissent former les autres journalistes.

« Votre engagement à une meilleure application de la déontologie et de l’éthique journalistique, notamment  pendant la période électorale constitue un facteur important pour permettre à Madagascar d’organiser des  élections apaisées qui constituent la voie royale vers la démocratie, la paix et le développement humain durable»  tel était l'essence du discours d’ouverture  prononcé par le représentant de la Coordinatrice Résidente du système des Nations Unies à Madagascar.

Le Vice-président de la CENI-T, RALAIARILIVA Ndrina Mamy a renchérit en invitant les rédacteurs en chef au respect de leur mission et particulièrement  à référer  à la sagesse malagasy en ces termes : «  La parole est comme une toile d’araignée, si on sait s’y prendre, elle peut devenir une maison autrement, elle devient un piège ». Il a par ailleurs utilisé quelques adages malagasy pour illustrer  la responsabilité des rédacteurs en chef pendant cette période électorale, spécialement en ce qui concerne les messages d'apaisement qui seront livrés par la presse. 

Pendant trois jours, les rédacteurs en chef vont non seulement se familiariser avec les opérations électorales à travers les textes encadrant et régissant les élections à Madagascar, mais également avec le traitement de l’information basé sur l’approche genre et les indicateurs de suivi et monitoring des médias élaborés par le Projet d'Appui à la Crédibilité et à la Transparence des Elections (PACTE).

Le PNUD à travers son projet PACEM et en étroite collaboration avec l’UNESCO, le CINU, la CENIT et ANTA va organiser deux autres ateliers de formation qui se tiendront respectivement  du 24 au 26 mai à Fianarantsoa à l'attention des journalistes de la région sud de Madagascar et du 30 mai au 1er  juin à Majunga pour les journalistes du Nord de Madagascar. Cette deuxième série de formation fait suite à une première série qui a été organisée en 5 sessions en faveur de 105 journalistes sur les élections et le journalisme : Droits, Devoirs, Responsabilité et Ethique.