Renforcer la capacité des institutions pour de meilleurs suivis et évaluation des programmes d'investissement en faveur des jeunes

01 févr. 2013


Un atelier de renforcement de capacité en système de suivi et d'évaluation des impacts des programmes d'investissement en faveur les jeunes va se tenir du 04 au 07 février 2013 au Motel Anosy.

Cet atelier s'inscrit dans le cadre du projet "Mise en œuvre des actions prioritaires issues des préoccupations des jeunes à Madagascar" qui sera exécuté cette année par l'Institut National de la Jeunesse  en partenariat avec  le PNUD. Ce projet consiste à identifier les préoccupations actuelles des jeunes de Madagascar à travers une enquête et des consultations menées au niveau national, puis à les traduire en actions et programmes prioritaires à court, moyen et long termes en impliquant les acteurs de développement.

Madagascar compte actuellement plus de 22 580 000 habitants avec une moyenne d’âge de 18,3 ans. Plus 5,7 millions de jeunes du pays sont âgés de 10 à 24 ans et ce nombre doublerait en 2025 selon une étude de l’Observatoire des Droits de l’Enfant de la Région Océan Indien.

Aussi, en programmant maintenant cet atelier de renforcement de capacité en système de suivi et d'évaluation des impacts des programmes d'investissement en faveur des jeunes, l'INJ et le PNUD visent en amont de doter les institutions et les acteurs travaillant et évoluant dans les secteurs de l'emploi  et du renforcement de capacité des jeunes d'outils et d'éléments clés pour mieux prendre en considération les résultats de l'enquête sur les préoccupations des jeunes et mieux les intégrer dans leur programmations respectives au profit de la Jeunesse de Madagascar.

A cet effet, le PNUD contribue au déploiement de deux Experts du Centre International de Formation de l'OIT de Turin pour l’animation des sessions. Au bout des 4 jours d'atelier, les techniciens représentant les ministères impliqués dans la conception et la mise en œuvre des politiques en faveur de l'emploi et de la jeunesse, les représentants des équipes de projets non gouvernementaux, les techniciens issus des institutions d'appuis au renforcement de capacité des jeunes et les partenaires techniques et financiers seront en mesure d’intégrer des plans de suivi et d'évaluation rigoureux au sein des programmes d'investissement en faveur des jeunes, en accordant une attention particulière aux questions de genre et aux besoins spécifiques des jeunes les plus vulnérables

Pour plus d'informations:


Contact technique:

Clarel Ranaivosoa - facilitateur du projet jeunes au PNUD, clarel.ranaivosoa@undp.org

Contact Média:
- Solange Nyamulisa, Chargée de communication,
tel: 00261344881631, solange.nyamulisa@undp.org
- Nanou Fiankinana, Associée en Communication,
tel:00261344880960, nanou.fiankinana@undp.org