Monsieur Olivier Rakotonirina, Coordinateur du projet RED, présentant la composition des équipements et de la documentation. ©Ramatoulaye Moussa Mazou/UNDP Madagascar

Monsieur, Jacques RANDRIANASOLO, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a réceptionné ce jour des lots d’équipements informatiques, mobiliers, et de la documentation destinés à soutenir le travail des acteurs de la chaîne pénale de Tuléar, Fianarantsoa, Betroka, Ihosy, Morombe et Miandrivazo. Au cours de la cérémonie de remise, hébergée au Ministère de la Justice Faravohitra, Madame Marie Dimond Représentant Résident du PNUD, a renouvelé le partenariat qui lie le Ministère de la Justice au PNUD afin de soutenir la réalisation d’une justice plus efficace, au service des citoyens. « Que cette dotation permette aux acteurs de la chaîne pénale d’agir avec plus d’efficacité, se traduisant par une nette augmentation du nombre des affaires pénales traitées par rapport au nombre total des affaires pénales enregistrées » à –t-elle noté pendant son allocution.

Le Ministre de la Justice a quant à lui confirmé l'importance des lots offerts par le PNUD, en exhortant les bénéficiaires à en faire bon usage, dans une optique de système judiciaire efficient. Monsieur Jacques RANDRIANASOLO a aussi tenu à remercier “le PNUD qui n’a cessé d'accompagner le Ministère de la Justice dans la réalisation de ses missions”.


Pour le PNUD, il est primordial pour les populations de bénéficier d'un système judiciaire efficace, moderne et à jour de l'évolution du droit. Ce qui permet de lutter contre l’injustice, garantir le respect des droits humains, et conforter dans la même mesure les sentiments de confiance et de sécurité des citoyens vis-à-vis de l’Etat. A travers le projet de Renforcement de l’Etat de Droit, le PNUD travaille avec le Ministère de la Justice depuis 2015 pour fournir aux structures et acteurs de la chaine pénale les capacités et outils de mise en œuvre efficace de leurs activités. La remise de matériels de ce jour va ainsi relever les obstacles techniques et pratiques aux efforts déjà déployés par les agents de l’Etat au niveau des juridictions des zones d’intervention du projet.

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe