En 2016, le PNUD en appui au Ministère des Finances a publié un Guide de gestion de la Mercuriale des Prix pour les marchés publics à Madagascar.

Le PNUD salue l’engagement de l’Etat Malagasy pour assainir les passations de marches publics au pays et opérationnaliser la Mercuriale de Prix pour les articles achetés par l’Administration - comme énoncé dans la communication présidentielle lors du Conseil des Ministres du 25 juillet 2019 - afin de réduire la corruption, les surfacturations, source de gaspillage des deniers publics. Le PNUD reste engage à soutenir les efforts du pays pour asseoir la bonne gouvernance et atteindre les Objectifs de Développement Durable.

En 2016, le PNUD en appui au Ministère des Finances a publié un Guide de gestion de la Mercuriale des Prix pour les marchés publics à Madagascar. Il s’agissait d’un préalable à l’élaboration de la mercuriale des prix en elle-même, en mettant en place une méthodologie à l’attention des utilisateurs pour la confection et la mise à jour de ce dispositif.

Les prix de référence des articles de la nomenclature des éléments des marchés publics sont actuellement disponibles pour 09 régions (Analamanga, Atsinanana, Boeny, Haute-Matsiatra, Sofia, Vakinankaratra, Anosy , Diana , Vatovavy Fitovinany). L’INSTAT avec l’appui du PNUD au Ministère en charge des Finances a mené l’enquête sur les prix de référence. Cet appui à la collecte de prix de référence menée à l’initiative du Ministère de l’Economie et des Finances à travers l’Autorité de Régulation des marchés publics (ARMP) se poursuit cette année dans 13 autres régions de Madagascar.

La mercuriale des prix établie permettra de:
- Servir de repères aux acheteurs publics pour apprécier à partir des critères objectifs les offres des soumissionnaires; 
- Éviter les dépenses exorbitantes lors des différentes acquisitions faites par l’administration publique; 
- Disposer d’un meilleur cadrage pour la programmation des dépenses publiques.

Le PNUD a également appuyé la structuration de l’Observatoire Indépendant des Marchés Publics (OIMP), établi en partenariat avec le réseau de la société civile ROHY et en consultation des parties. Cet observatoire agira en tant qu’organisation non gouvernementale indépendante qui fera le suivi de la crédibilité des processus de passation des marchés publics.

 

Icon of SDG 01 Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe