Photo de famille lors de la clôture des formations

Antananarivo, le 12 septembre 2018. Les rédacteurs en chef des organes médiatiques de Madagascar ont clos une série de huit formations destinées aux professionnels des médias, ce mercredi 12 septembre 2018, à la CENI de Nanisana. Une initiative du Système des Nations Unies à Madagascar, du projet SACEM, de la CENI et de l’Ordre des Journalistes de Madagascar (OJM), afin que les journalistes puissent contribuer à la tenue d’élections crédibles, transparentes, pacifiques et inclusives dans le pays en 2018.

La Coordinatrice du Système des Nations Unies, Madame Violette Kakyomya, et le Président de la CENI, Monsieur Yves Herinirina Rakotomanana, ont ouvert ce dernier atelier en présence des rédacteurs en chef de plus d’une trentaine de médias. Les discussions ont porté sur les leçons à tirer des sept ateliers précédents organisés à Ampefy, Tuléar, Fianarantsoa, Antsirabe, Toamasina, Antsiranana et Mahajanga, sur le rôle des organes de presse dans le contexte de l’élection présidentielle de cette année et sur la prévention des conflits, à moins d’un mois du début de la campagne électorale.

Au total, près de 200 journalistes, issus des médias publics et privés, de la presse écrite et des de l’audiovisuel ont participé aux sessions organisées dans les six provinces du pays. Ils ont en outre été dotés des textes réglementaires et législatifs relatifs aux élections, ainsi que d’un Manuel du journaliste malgache en période électorale.

À l’image des années précédentes, le Système des Nations Unies appuie les médias afin qu’ils puissent contribuer à l'instauration d'un climat de consolidation de la paix et à l’intégrité du processus électoral. Cet atelier est rendu possible par le projet de Soutien au Cycle Electoral de Madagascar (SACEM), financé par un basket fund (Union européenne, USAID, Norvège, Allemagne, France, Corée du Sud, Suisse et Australie), en collaboration avec la CENI, l’UNESCO, le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF), le PNUD, le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) et l’OJM.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe