Partenariat satisfaisant entre le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes et le le Systeme des Nations Unies

06 mai 2014

Fatma Samoura, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies (SNU) s’est rendue le 06 mai 2014 au Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes(BNGRC) en vue de passer en revue le partenariat que le SNU entretient  avec cette institution nationale en charge de la réduction des risques et des catastrophes. Cette visite de travail est d’autant opportune qu’elle intervient au lendemain de la saison cyclonique qui vient de s'écouler. A son arrivée, la fonctionnaire des Nations Unies  a été accueillie par  Raymond RANDRIATAHINA, Secrétaire Exécutif du BNGRC. Ce dernier a fait état de la bonne coopération et de la pertinence des appuis que l’institution qu’il dirige reçoit des différentes agences du Système des Nations Unies dont: la révision du plan de contingence nationale, le processus de révision de la stratégie nationale de gestion des risques de catastrophes, les exercices de simulation, l’appui logistique lors du cyclone "Hellen", les réponses apportées dans la lutte antiacridienne, la préparation aux risques chimiques, les appuis au centre opérationnel du BNGRC,
Fatma Samoura a profité de l'occasion pour visiter le Centre d’Etude, de Recherches et de Veille et d’Orientation (CERVO) chargé de la collecte, du traitement, et d’analyse des informations relatives aux catastrophes. Tout en louant le CERVO pour la qualité des données mises à disposition  des autorités pendant la saison cyclonique et sa capacité décisionnelle, Fatma Samoura a préconisé que le CERVO fasse des études prospectives et plus analytiques sur tous les types de risques auxquels Madagascar est confronté,  à savoir, l’insécurité urbaine et  rurale, les épidémies et les épizooties qui sont des freins aux appuis que les différents partenaires apportent aux populations les plus vulnérables du pays. Il a été convenu d'un commun accord de prioriser les éléments suivants dans le cadre du partenariat SNU/BNGRC: la finalisation de la révision de la Stratégie nationale de gestion des risques et catastrophes (SNGRC), le renforcement du CERVO, et la poursuite des efforts sur la preparation aux accidents chimiques. Au terme de sa visite, Fatma  Samoura s’est dite très satisfaite de la qualité du partenariat avec le BNGRC et a  reçu des mains de son Secrétaire Executif le rapport d'évaluation des dégâts et des activités entreprises lors de la saison cyclonique 2013-2014.