Le PNUD et l'OIF discutent de la situation à Madagascar

02 avr. 2014

imageFatma Samoura du PNUD et Abdou Diouf de l'OIF à Paris

Le Coordinateur résident du système des Nations Unies et Représentante résidente du PNUD  à Madagascar Fatma Samoura, de passage à Paris, a rencontré  ce mercredi 02 avril  le Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) Abdou Diouf, au siège de l'Organisation.


Au centre des échanges entre les deux chefs d'institution, la situation politique à Madagascar, deux mois après l'investiture du nouveau président de la République Hery Rajaonarimampianina le 25 janvier 2014. 


L'OIF et le PNUD ont joué un rôle clé dans l'appui au processus électoral et à l'organisation des élections de sortie de crise à Madagascar, qualifiées par toutes les missions d'observation comme étant les plus crédibles, apaisées et démocratiques que la Grande Île ait eu à organiser  depuis son indépendance en 1960.


La direction de la paix, de la démocratie et des droits de l'Homme de l'OIF a entre autre organisé plusieurs missions de soutien au processus électoral et notamment des ateliers de formation à l'attention du personnel de la Commission Électorale  Indépendante  de la Transition (CENI-T) , de la Cour Électorale Spéciale (CES),  du Conseil National de la Reconciliation (FFM), des médias et de la société civile. Son directeur, M. Christophe Guilhou, a également participé aux discussions des deux chefs d'institution.