Entreprendre au Féminin Océan Indien Madagascar et son programme d’actions 2014

07 mars 2014

imageUNE VENDEUSE DE LITCHI A DIEGO

Entreprendre au Féminin Océan Indien à Madagascar (EFOI-Mada) en partenariat avec le PNUD et avec la collaboration de l’International Trade Board of Madagascar (ITBM) et de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo, a tenu une conférence de presse ce vendredi 07 mars 2014 à 10h00 à la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo à l’occasion du lancement officiel du programme d’actions 2014 d’Entreprendre au Féminin Océan Indien Madagascar (EFOI-Mada). Ces actions se résument entre autres au 1er Salon du savoir féminin national à Madagascar, au lancement du Trophée de l’Entreprenariat au féminin (EFOI Award),au renforcement du réseau notamment par son extension (passant de 9 à 14 antennes au niveau national),  à l’appui du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) et à la signature d’une convention de partenariat entre ITBM/EFOI.

L’objectif de cette conférence était d’accroître la visibilité de l’entrepreneuriat féminin à travers le partage des actions en  perspectives du  réseau des femmes entrepreneurs.

Dans son mot d’introduction, la présidente Régionale de la Plateforme EFOI, Sylvia PAGES a précisé que les femmes chefs d’entreprise de Madagascar sont aujourd’hui armées pour faire face aux défis de la relance économique. « Nous attendons : un signal fort de la part de nos dirigeants; des mesures incitatives en faveur de la relance économique, un climat d’investissement favorable et juste » a-t-elle dit définissant ainsi les défis lancés au gouvernement.

Dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien, le milieu des affaires des pays de la zone ont connu une véritable mutation avec les femmes entrepreneurs de la Plateforme EFOI, réunissant les femmes entrepreneurs des pays tels que ’l’Union des Comores, France/Réunion, Madagascar, Maurice et Seychelles, démontrant ainsi que le pouvoir économique peut s’exercer au féminin. Créée en 2007, L’EFOI-Mada, association à caractère professionnel, regroupe et accompagne des femmes entrepreneurs de la Grande Ile à générer une meilleure performance sur leurs secteurs d'activités respectives, et ainsi à renforcer la visibilité de l'entreprenariat féminin pour le développement économique du pays.

C’est dans la continuité de cet objectif qu’aujourd’hui, une convention de partenariat entre l’ITBM et l’EFOI Madagascar a été signée afin de renforcer la capacité des femmes entrepreneurs malgaches à l’exercice du commerce international. « L’international Trade Board of Madagascar est prête à soutenir et valoriser l’entreprenariat féminine, car il est surtout nécessaire voire impérative de renforcer l’accompagnement des femmes dans leur projet » a souligné le président de l’ITBM, Herintsalama RAJAONARIVELO.  « Il est impossible de faire un développement durable et pérenne seule dans ce monde de forte compétition, comme le dit si bien le leitmotiv de l’ITBM : Gagnons ensemble !! » a renchérit Sylvia Pages.

En effet, l’ITBM a pour rôle de préparer les opérateurs dans leurs activités d’exportation et le projet Cap Export dans l’accompagnement à la prospection commerciale et à la participation au salon.
Toujours dans cet esprit d’équipe, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo (CCIA), non-moins Vice-Président de la Fédération des CCI a affirmé que la CCIA et le FCCIM, sont là pour épauler l’EFOI-Mada dans la réalisation de l’ambitieux programme d’actions 2014. Pour preuve, le siège de l’association est désormais hébergé dans un immeuble de la Chambre, sis à  Antanimena.

« A l’échelle mondiale, l’émergence de la dynamique de l’entreprenariat féminin constitue une nouvelle réalité. Et dans la foulée, à différents niveaux, cette dynamique joue indéniablement un rôle de levier en termes de développement socio-économique»  a déclaré le Représentant Résident par intérim du PNUD, Simplice Zouhonbi.

Depuis 2012, le PNUD s’est engagé à soutenir les initiatives de l’Association EFOI- Mada, contribuant ainsi à l’atteinte de l’Objectif 3 de l’OMD relatif à la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Cet engagement s’inscrit également dans le cadre des appuis au bénéfice du Secteur Privé en vue de la réduction de la pauvreté. Jusqu’ici, les soutiens du PNUD se sont articulés autour de : i)- l’organisation du premier forum de l’Océan Indien sur l’entreprenariat féminin qui a eu lieu à Madagascar, ii)- la formation en  technique de base d’exportation des femmes entrepreneurs, iii)- la participation au  2ème forum de l’EFOI Océan Indien sur l’entreprenariat féminin aux Comores en octobre 2013. Le programme d’action 2014, lancé ce jour, consolidera les acquis en matière de promotion de l’entrepreneuriat féminin.