Les résultats de l’Enquête Nationale du Suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement sont publiés

24 févr. 2014

image

Après plusieurs mois d’enquête auprès de plus de 19.000 ménages à travers tout le pays, les résultats de l’Enquête Nationale de suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement (ENSOMD) ont été présentés ce jour à l’Hôtel de ville d’Antananarivo en présence du Vice-Premier Ministre : Pierrot Botozaza, et de  Fatma Samoura, Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies à Madagascar et des partenaires techniques et financiers. L’objectif principal de l’Enquête Nationale sur le Suivi des Objectifs du Millénaire pour le Développement réalisée entre 2012 et 2013 est de mesurer les progrès réalisés  par la Grande Ile vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

« La tenue de cette séance de présentation et surtout la publication des résultats de l’ENSOMD constitue un moyen et un outil précieux dans l’élaboration d’une politique de développement durable à Madagascar » a déclaré le Vice-Premier Ministre  lors de son allocution à la cérémonie. « Vivre ensemble et mieux vivre ensemble, l’Etat devra s’efforcer d’aider les familles vulnérables à avoir la chance d’accéder à des services publics sociaux de base : école primaire, CSB et la formation professionnelle » figurent parmi les axes d’action et enfin « ces multitudes de chiffres nous interpellent sur la voie à suivre, la priorité à donner et surtout les objectifs à atteindre » a conclu le Vice Premier Ministre.

«La publication de ce rapport sur les OMD arrive à bon escient, au moment où Madagascar est en train de préparer ses stratégies et programmes pour la relance de l'économie  et requiert une base de références fiables et un outil d’aide à la décision et à la programmation.» a déclaré Fatma Samoura lors de son allocution à la cérémonie de lancement de l’ENSOMD. « Certes, il nous est difficile d’être au rendez-vous de 2015, seulement, nous n’avons pas le droit de baisser les bras. Nous devons rester engagés. Nous n'avons d'autre choix que  de persévérer dans nos  efforts de réduction de la pauvreté et de développement humain durable  pour les hommes, les femmes, les vieux, les jeunes et les enfants de Madagascar » a-t-elle poursuivi.‎

Après la présentation des résultats de l’enquête, le VPM et la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies ont ensemble visité les stands représentant chacune des huit OMD érigés pour l'occasion par les agences du système des Nations Unies et leurs partenaires. Pendant deux jours dans la grande cour de l’Hôtel de ville se tiendra, une exposition ouverte au public et qui permettra aux malgaches qui le souhaitent de se familiariser avec les objectifs du Millénaire.

Ces portes ouvertes ont été réalisées grâce à l’appui du Projet de Gouvernance et de Développement Institutionnel  (PGDI). Aussi, des disséminations régionales seront également effectuées les mois prochains, afin de favoriser l’appropriation des résultats de l’enquête, et leur utilisation par les décideurs et les acteurs au niveau décentralisé.

A moins deux ans de la date butoir de 2015, les résultats de l’enquête OMD dressent l’état des lieux du pays en matière de sécurité alimentaire, nutrition,  santé maternelle, mortalité infantile, éducation et alphabétisation, droits humains, équité de genre, environnement et  lutte contre la pauvreté. Au vu des informations collectées et analysées lors de l’enquête, il s’agit désormais d’élaborer et mettre en œuvre des politiques et stratégies pour que Madagascar se rapproche des objectifs du millénaire pour le développement d’ici 2015. 

Le caractère unique de l’enquête réside dans le fait qu’elle met à disposition des décideurs une base de données unique et spécifique aussi bien en variables économiques que sociodémographiques. Aussi, les huit tomes que constituent les résultats de l’enquête sont une source d’informations statistiques  qui permettront de satisfaire les besoins des partenaires, des institutions, des administrations et les acteurs de développement. 

L’Institut National de la Statistique (INSTAT) a réalisé l’enquête sous la conduite et l’appui financier de l’UNFPA qui a initié et piloté cet exercice ardu et vital pour le pays. L’enquête a été financée par plusieurs partenaires techniques et financiers dont le PNUD, l’UNICEF, le PAM, UN Women, la Banque Mondiale, la BAD. Toutes les agences du système des Nations Unies et leurs partenaires ont contribué  à la  validation des données. Plusieurs centaines d’enquêteurs ont pris part à la  réalisation de l’enquête qui aura  permis de mettre à jour les données sur la consommation des ménages, la situation de l’emploi, l’insécurité alimentaire, l’éducation, la situation de la mortalité maternelle et infantile, l’accès à l’eau et à l’assainissement et de compléter les données qui n’ont pas pu être couvertes par l’Enquête Périodique auprès des Ménages de 2010 et la quatrième Enquête Démographique et de Santé de 2008/09 (EDS-IV) en tenant compte des impacts de la crise sociopolitique qui a plombé le développement de Madagascar entre 2009 et 2013.‎

Enfin les résultats de l'ENSOMD permettront au pays de concevoir un programme national de lutte contre la pauvreté,  ainsi que les programmes sectoriels sur la base de données actualisée.