Les médias au service de la population pour un climat post électoral apaisé

29 janv. 2014

image

« La population parle à la population pour notre Madagascar », tel est le slogan d’une campagne radiophonique post-électorale d’apaisement, initiée par l’ONG Search for Common Ground Madagascar (SFCG) en partenariat avec la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition (CENI-T) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), dans le cadre du Projet d’Appui au Cycle Electoral 2012-2014 à Madagascar (PACEM).
 
Cette campagne radiophonique qui a commencé ce lundi 27 janvier 2014, s’adresse aux citoyens et élus dans le but de promouvoir la consolidation de la paix  en mettant en avant le rôle prépondérant de la classe politique et de la population dans la prévention de conflits post-électoraux et la préservation d’un climat apaisé.  
L’objectif est d’encourager la population malgache à la prise de responsabilité citoyenne pour l’avenir de leur pays et de lancer un appel aux élus pour promouvoir la collaboration et la réconciliation post électorales. Ces émissions permettront ainsi à la population et aux élus de s’interpeller mutuellement pour promouvoir le calme et la paix tout en rappelant également aux élus et candidats leur responsabilité en tant que dirigeants.  
Les spots radiophoniques seront diffusés trois fois par jour jusqu’à la mi-février 2014 à travers une vingtaine de radios dans les chefs-lieux des 22 régions de Madagascar. Les trois émissions vox pop seront diffusées deux fois par jour, à partir du 10 février dans une cinquantaine de radios couvrant les 22 régions de Madagascar.  
Le PNUD et ses partenaires ont accompagné la CENI-T tout au long des différentes phases du processus électoral, de la révision systématique de la liste électorale jusqu’à la proclamation des résultats des élections présidentielle et législatives. L’assistance multiforme apportée à la CENI-T va continuer tout au long de cette année 2014.  La contribution au maintien  d’un climat électoral et postélectoral apaisé fait
partie des objectifs du Projet d’Appui au Cycle Electoral 2012-2014 à Madagascar, notamment à travers la promotion et la mise en œuvre d’activités de prévention de conflits et de renforcement du dialogue.
 
Rappelons qu’une enveloppe de plus de 36 millions, sur un budget total de plus de 60 millions de dollars pour l’ensemble du cycle électoral, a été mobilisé à travers le panier commun géré par le PNUD et financé par la Suisse, la Norvège, la Corée du Sud, le Japon, la Commission de l'Océan Indien, la SADC et l'Union Européenne, en plus des ressources propres du PNUD.