La Journée Internationale des Volontaires marquée par la présentation du rapport national préliminaire sur le volontariat à Madagascar

05 déc. 2013

imageReboisement par les jeunes volontaires à l'université d’Antananarivo-Ankatso

La journée internationale des volontaires célébrée cette année sous le thème mondial, « Jeunes. Mondiaux. Actifs » a été marquée à Madagascar par la présentation du rapport national préliminaire sur la situation du volontariat à Madagascar. Cette double cérémonie a eu lieu ce jeudi 5 décembre 2013 à l’Institut d’Etudes Politiques Ampandrana à Antananarivo sous le parrainage du Premier Ministre représenté par le Directeur de Cabinet de la Primature du Représentant du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Madagascar. L’ensemble des partenaires qui agissent pour harmoniser, formaliser et valoriser les actions des volontaires a répondu présent à cette cérémonie.
L’objectif du rapport est de mieux connaitre les actions des volontaires et de promouvoir leurs contributions en faveur de la paix et du développement à Madagascar.  Ce rapport a également pour but de mener un plaidoyer auprès de décideurs nationaux, régionaux et locaux sur la nécessité de considérer le volontariat comme étant un véritable outil pour le développement et de l’intégrer dans les stratégies nationales pour le développement ainsi que les stratégies sectorielles.
« Encourager la mise en place d’un volontariat national à Madagascar, c’est permettre une alternative au développement, une consolidation de l’engagement citoyen et un renforcement de la cohésion sociale» a déclaré Steven Lauwerier, Représentant du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies. Il a par ailleurs souligné que les jeunes constituent une priorité au sein des Nations Unies. Actuellement, en appui aux agences onusiennes, plus de 60 volontaires VNU ont été mobilisés dans tout Madagascar.
L’enquête menée dans le cadre de ce rapport démontre clairement que le volontariat est holistique et inclusif à Madagascar, il implique tout le monde sans discrimination d’âge, ni de niveau d’instruction, ni de catégories socio professionnelle. Le Volontariat est multiforme et s’exprime dans les secteurs public et civil, il contribue également au développement de manière transversale.  L’engagement volontaire s’est accrue au cours des dernières années et le travail des volontaires équivaut à plus de 160 000 individus à temps plein pour l’année 2012. Au cours du 1ier semestre 2013, cette équivalence représente déjà plus de 220 000 individus à temps plein.

Ainsi, le représentant du Premier Ministre à cette cérémonie, le Directeur de Cabinet de la Primature a annoncé que l’Année 2014 sera l’Année des Volontaires à Madagascar. Il s’est engagé à ce que le volontariat soit intégré dans la stratégie de relance pour le développement, actuellement en cours d’élaboration. De plus, il a appelé les partenaires techniques et financiers à s’engager, en collaboration avec le gouvernement, dans la mise en place d’un corps de volontaire malgache.

La réalisation de l’étude a été possible grâce à l’appui institutionnel de la  Coordination Nationale du Comité Interinstitutionnel de la Promotion du Volontariat pour la Paix et le Développement (CN/CIPVPD), à l’appui technique de l’Institut National des Statistiques (Instat) et du réseau des Organisations Impliquant des Volontaires, et à l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement et du programme des Volontaires des Nations Unies.
A Madagascar, plusieurs milliers de  volontaires nationaux et internationaux agissent dans de nombreux domaines dont l’éducation et la recherche, les services sociaux, la santé,  la protection de l’environnement, le développement local et l’agriculture. . Les volontaires partagent bien plus que leurs compétences. Ils rapprochent les cultures, et œuvre le plus souvent en faveur des populations les plus vulnérables.  
Cette journée du 5 décembre 2013 met donc en exergue le potentiel et l’énergie des jeunes à apporter leur contribution dans la construction d’un monde meilleur.