Signature du document de projet en appui au cycle Electoral à Madagascar (PACEM)

24 oct. 2012

imageSignature du PACEM par le Ministre des Finances et du Budget et la Coordinatrice résidente du SNU

Le 24 octobre 2012 aux environs de 18 :30, s’est tenue dans la salle de réunion du ministère des Finances et du Budget, à Antaninarenina, la cérémonie de signature du projet d’appui au cycle électoral 2012-2014 à Madagascar, plus connu sous le nom de PACEM. Le document a été signé conjointement par le Ministre des Finances et du Budget, Hery Rajaonarimampianina et Fatma Samoura, Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies et Représentante résidente du PNUD à Madagascar, en présence, du côté des autorités malagasy, du Vice-Premier Ministre chargé du Développement et de l’aménagement du Territoire, Randrianiainarivelo Hajo Herivelona, du Ministre de l’Intérieur, Rakotoarisoa Florent, du Conseiller Spécial de la Présidence de la Transition, Norbert Lala Ratsirrahonana et le Président de la CENI-T, Beatrice Atallah. La communauté internationale quant à elle, était représentée, par Leonidas Tezapsidis, Chef de Mission de l’Union Européenne, Eric Mayoraz, Ambassadeur de Suisse, Ernest Gerard Lemaire, Ambassadeur de Maurice, Grobler, Ambassadeur de l’Afrique du Sud et Claude Blevin, représentant l’Ambassadeur de France, ainsi que les Représentants des agences du Système des Nations Unies travaillant à Madagascar. La presse nationale et internationale conviée à la cérémonie était bien représentée.

Cette signature fait suite à la présentation du document de PACEM effectuée par la CENIT et le PNUD, le lundi 22 octobre 2012, après avoir prise en considération les amendements des autorités malagasy.

Dans son discours, Fatma Samoura a tenu à exprimer sa totale satisfaction de voir la partie malgache et le Système des Nations Unies sceller par cette cérémonie solennelle leur engagement ferme à accompagner Madagascar sur la voie de sortie de crise, à travers la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles et selon le calendrier annoncé par la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition (CENI-T) le 1er août 2012. Elle a souligné par ailleurs que cet évènement représentait un jalon important vers le retour de Madagascar à l’ordre constitutionnel.

Enfin s’adressant aux autorités malgaches et à la communauté internationale, elle a lancé à leur endroit un appel vibrant pour un soutien au budget du PACEM et pour lequel, quelques 40 millions de dollars sont encore à mobiliser.

Prenant la parole, Hery Rajaonarimampianina, Ministre des Finances et du Budget a remercié chaleureusement la communauté internationale en général et la Coordinatrice résidente du Système de Nations Unies en particulier pour la concrétisation de cette signature qui met un terme à un processus long et ardu. Le Ministre des Finances et du Budget a affirmé sans ambages et sans détour, la ferme volonté du gouvernement de transition à apporter sa contribution matérielle, financière et en termes de ressources humaines au PACEM.

Sans pouvoir confirmer le montant exact qui sera alloué au budget du PACEM estimé à 65 784 104 dollars US pour les opérations préélectorales et électorales pour 2012 et 2013 et 5 538 520 dollars US pour la phase postélectorale 2014, le Ministre a insisté sur la volonté du gouvernement de tenir ses engagements à travers une contribution effective au PACEM et ce dès que la loi de finances 2013 en cours d’élaboration sera bouclée. La signature des conventions de financement entre le PNUD et les principaux bailleurs du PACEM, que sont pour l’instant l’Union Européenne, la Norvège et la Suisse constituera la seconde étape de ce processus de mobilisation de fonds d’appui au cycle électoral.

La cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance empreinte de cordialité a pris fin aux alentours de 19 :30.