Cinquantenaire de la journée panafricaine des femmes

27 juil. 2012

La célébration de la Cinquantième Journée Internationale des Femmes aura lieu le 31 Juillet 2012 à l’Institut des Métiers de la Ville Tsimbazaza à partir de 9h30. L’association des femmes parlementaires et administrateurs du Congrès de la Transition, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable (EISA) et la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) marquera l’évènement en mettant en exergue le thème national utilisé pour la célébration du 8 mars 2012, journée mondiale de la femme : « Femmes, osons prendre part pleinement à la gestion des affaires publiques pour un développement durable ».

Cette initiative vise à promouvoir un meilleur engagement des femmes malgaches dans la gestion des affaires publiques tout en rendant hommage à celles qui ont marqué l’histoire politique du pays. Au programme de la journée figureront une expo-photo sur les femmes malgaches au pouvoir depuis lors et jusqu’à nos jours et des échanges et discussions sur le thème “ les défis des femmes malgaches dans la gestion des affaires publiques”. Rappelons que la représentation de la femme dans les sphères de prise de décision à Madagascar  reste parmi les plus faibles en Afrique : la moyenne au niveau des parlements est de 6,2% depuis l’indépendance, avec un pic de 15,9% actuellement.

Le choix de la date du 31 juillet comme Journée Panafricaine des Femmes coïncide avec l’anniversaire de la création de la première organisation de femmes en Afrique. En effet, le 31 juillet 1962, à Dar-es-Salem, des femmes des quatre horizons du Continent Africain se sont réunies pour la première fois, et ont créé la « Conférence des Femmes Africaines (CFA). Cette organisation a vu le jour un an avant l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). La CFA a été renforcée en 1974 par la mise en place de l’ « Organisation Panafricaine des Femmes (OPF) » en instituant le 31 juillet comme la « Journée Panafricaine des femmes ».

Pour plus d'informations, contacter:
  • Solange Nyamilisa, solange.nyamulisa@undp.org, +261344881631
  • Nanou Fiankinana, nanou.fiankinana@undp.org, +261344880960

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe