Les jeunes à la célébration de la Journée internationale de la Jeunesse célébrée au Palais des Sports et de la Culture de Mahamasina, 12 Août 2019 (Photo: PNUD/CINU/R.Emadisson)

Bientôt les sons du Sifaka seront entendus! Les émissions de la Radio Sifaka démarreront au dernier trimestre de cette année 2019.

Cette nouvelle radio aura pour objectif de donner la parole aux jeunes générations malgaches et de leur permettre de dialoguer et de se faire entendre pacifiquement, pour contribuer aux efforts de développement et de consolidation de la paix dans le pays. Radio Sifaka permettra également aux jeunes femmes et jeunes hommes du pays d’avoir accès à des informations fiables, de qualité, non partisanes, réduisant leur vulnérabilité à diverses manipulations d’opinions et renforçant leur position de leaders responsables qui les aident à prendre des décisions dans leur vie quotidienne et citoyenne. Les émissions seront ainsi source d’inspiration à des initiatives communautaires pour la paix.

Actuellement, un concours est lancé à l’adresse des jeunes pour la création du logo de la Radio Sifaka et asseoir son identité en tant que radio des jeunes pour les jeunes et pont entre les jeunes et les “anciens jeunes” pour se faire entendre sur des sujets qui les interpellent ou sur lesquels les jeunes souhaitent interpeller. Tous les détails du concours sont accessibles sur le site de la fondation Hirondelle qui assure la mise en place de la radio. La date butoir de réception des propositions de logo est fixée pour le 15 Août 2019 prochain.

Radio Sifaka prend son nom d’une espèce de lémuriens endémique de Madagascar dont les sons émis pour communiquer sont de large portée. Il s’agit d’un double symbole positif aux ambitions de la radio: celles d’une radio qui veut répondre aux besoins des jeunes du pays et d’être entendue par la majorité des jeunes de Madagascar.

Le projet “Radio Sifaka: Tracer la voie de la paix par la voie des jeunes” fait partie des projets sélectionnés dans le cadre de l’Initiative de promotion de l'égalité des sexes et des jeunes du Secrétaire Général de l’ONU pour l’année 2018, financée par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix (PBF) et qui engage le Programme des Nations Unies pour le développement - (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Haut Commissariat aux droits de l’Homme (HCDH).

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe