Améliorer le fonctionnement de la police judiciaire, une étape non négligeable de la consolidation de la paix à Madagascar

12 juil. 2017

50 officiers de police judiciaire ont participé à la séance de formation

Du 3 au 6 juillet 2017, la ville de Tuléar a abrité une séance de formation des officiers de police judiciaire sur la procédure d’enquête pénale.

Organisée par le PNUD dans le cadre de son Projet de Renforcement de l’Etat du droit, cette séance a permis à 50 participants, issus paritairement de la Police et de la Gendarmerie nationales de la circonscription de la Cour d’Appel de Tuléar, de revoir leurs pratiques en matière d’enquêtes pénales, d’analyser leur conformité au principe de « procédure sans faille ». Elle a également permis aux participants de renforcer leurs connaissances sur les bonnes pratiques et les principes légaux encadrant une procédure d’enquête conforme à la loi et respectueuse des droits humains.

La séance a été facilitée par des paires, gendarmes et policiers, les plus expérimentés et compétents tant en matières d’enquêtes qu’en termes d’approches andragogiques, constituant ainsi un cadre convivial de concertation entre les deux corps en vue d’une parfaite harmonisation des pratiques  et au grand bénéfice des justiciables en général et des personnes poursuivies en particulier.

Ce renforcement des capacités s’inscrit dans le cadre d’une série d’appuis du PNUD, depuis 2015, au Ministère de la Justice et aux autres acteurs de la chaîne pénale. Il complète le renforcement des capacités sur la procédure de traitement en temps réel des enquêtes policières organisé en 2016 et donne un sens à la dotation des matériels de communication et informatique réalisée en faveur de ces mêmes acteurs au mois de juin dernier.

Toutes ces initiatives visent à permettre à la Police judiciaire d’améliorer son fonctionnement et de jouer pleinement son rôle dans la consolidation de l’Etat de droit à Madagascar.