Améliorer le fonctionnement de la police judiciaire, une étape non négligeable de la consolidation de la paix à Madagascar

12 juil. 2017

50 officiers de police judiciaire ont participé à la séance de formation

Du 3 au 6 juillet 2017, la ville de Tuléar a abrité une séance de formation des officiers de police judiciaire sur la procédure d’enquête pénale.

Organisée par le PNUD dans le cadre de son Projet de Renforcement de l’Etat du droit, cette séance a permis à 50 participants, issus paritairement de la Police et de la Gendarmerie nationales de la circonscription de la Cour d’Appel de Tuléar, de revoir leurs pratiques en matière d’enquêtes pénales, d’analyser leur conformité au principe de « procédure sans faille ». Elle a également permis aux participants de renforcer leurs connaissances sur les bonnes pratiques et les principes légaux encadrant une procédure d’enquête conforme à la loi et respectueuse des droits humains.

La séance a été facilitée par des paires, gendarmes et policiers, les plus expérimentés et compétents tant en matières d’enquêtes qu’en termes d’approches andragogiques, constituant ainsi un cadre convivial de concertation entre les deux corps en vue d’une parfaite harmonisation des pratiques  et au grand bénéfice des justiciables en général et des personnes poursuivies en particulier.

Ce renforcement des capacités s’inscrit dans le cadre d’une série d’appuis du PNUD, depuis 2015, au Ministère de la Justice et aux autres acteurs de la chaîne pénale. Il complète le renforcement des capacités sur la procédure de traitement en temps réel des enquêtes policières organisé en 2016 et donne un sens à la dotation des matériels de communication et informatique réalisée en faveur de ces mêmes acteurs au mois de juin dernier.

Toutes ces initiatives visent à permettre à la Police judiciaire d’améliorer son fonctionnement et de jouer pleinement son rôle dans la consolidation de l’Etat de droit à Madagascar.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Madagascar 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe