A New York, Helen Clark et le Président de la république malgache discutent de la transition, du programme de développement du pays

17 mars 2014

imageHelen Clark, Administateur du PNUD, Hery Rajaonarimampianina, President de la Republique de Madagascar, Fatma Samoura, Representante residente du PNUD a Madagascar

L'Administrateur du PNUD, Helen Clark, a rencontré aujourd'hui le Président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina qui a choisi de rencontrer des responsables des Nations Unies à New York lors de sa deuxième visite officielle en dehors du pays.

L’élection de M. Rajaonarimampianina en janvier 2014, à l’issu d’un scrutin appuyé par le PNUD, marque la fin d’une impasse politique de cinq ans à Madagascar.

« Madagascar a émergé d'une longue période d'incertitude et fait face à un énorme défi : celui de répartir les dividendes de la démocratie. Nous devons redoubler d’effort pour remettre le pays sur la voie de la croissance et du développement durable », a déclaré Helen Clark.

Mme Clark et M. Rajaonarimampianina ont discuté de la nécessité de compléter la transition politique du pays et de mobiliser des ressources supplémentaires pour le développement.

Ils ont également parlé du rôle de l'ONU dans la promotion du dialogue national, la résilience, la création d'emplois, la bonne gouvernance et l'accès aux services sociaux de base, dans un pays où neuf personnes sur 10 vivent sous le seuil de la pauvreté.

Dès son investiture, le Président s'est engagé à lutter contre la pauvreté, l'exclusion économique et sociale et la corruption. Il a également promis de rétablir la justice, la primauté du droit, la paix et la sécurité tout en promouvant les droits humains. Sa vision consiste à utiliser le processus de réconciliation nationale comme fondement de son nouveau programme politique et de développement.

Le PNUD a appuyé le premier et le second tour des élections sous la direction de la Représentante résidente Fatma Samoura, fournissant conseils et soutien logistique à la Commission électorale nationale indépendante de la Transition (CENIT), le corps électoral qui a supervisé le scrutin.

L'Administrateur a réitéré l'appui du PNUD pour l'organisation des élections municipales prochaines, et la promotion d’une croissance inclusive et durable. Elle a souligné l'exceptionnelle biodiversité du pays, qui pourra servir de base pour la création d'emplois et le développement inclusif.