Hery Rajaonarimampianina élu président à 53,50%, selon les résultats provisoires de la CENIT

03 janv. 2014

imageau premier rang, le couple Hery Rajaonarimampianina au côté du médiateur de la SADC Joachim Chissano (crédit photo: CENIT)
La Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition (CENI-T) a proclamé ce matin à son siège à  Alarobia les résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle à Madagascar. Selon la déclaration de la présidente de la CENIT, Béatrice Atallah, 53,50% des suffrages exprimés ont été en faveur de Hery Rajaonarimampianina et 46,50% pour Jean Louis Robinson.

 “Permettez-moi de féliciter chaleureusement mes deux frères Hery Rajaonarimampianina et le docteur Robinson Jean louis qui viennent, chacun de contribuer de façon admirable à asseoir les bases du pluralisme politique et de la démocratie à Madagascar. L’Histoire leur en sera reconnaissante” a déclaré Béatrice Atallah. « Le vrai gagnant de la compétition, c’est le peuple malgache, l’ensemble du peuple malgache, qui englobe dans une même famille et sous la même bannière républicaine les partisans de chacun des deux candidats du second tour» a-t-elle conclu.

Pour ce second tour de l'élection présidentielle malgache, 50,76% des électeurs inscrits étaient allés aux urnes. Ce taux de participation est en baisse par rapport au premier tour (61,85%). La présidente de la CENIT a noté la rigueur de son institution dans les traitements des résultats lors de cette élection. « Chacun des deux finalistes s’est vu attribuer exactement ce qui lui était dû. Pas une voix de plus ! Pas une voix en moins ! » a-t-elle précisé.

Sur les 20001 bureaux de vote enregistrés pour la présidentielle, 23 bureaux de vote ont connu des anomalies, les résultats enregistrés étant inexploitables selon la CENIT. 

La solennité a marqué cet événement, auquel ont pris part le Premier Ministre de consensus, les chefs d'institution, le médiateur de la SADC, les membres du gouvernement d’union nationale, les représentants de partis politiques, les représentants du corps diplomatique et les observateurs internationaux et nationaux. Hery Rajaonarimampianina, finaliste de la présidentielle ainsi que plusieurs candidats du premier tour ont répondu présents à l’invitation de la CENIT. En revanche le Dr Robinson Jean Louis et son comité de soutien ont boycotté la cérémonie. 

Après cette annonce des résultats provisoires des élections, la Cour Electorale Spéciale (CES) dispose d’une quinzaine de jours pour se prononcer sur les recours qu’elle a reçus, dire le droit et proclamer les résultats définitifs. 

Le PNUD et ses partenaires ont accompagné la CENIT tout au long de ce processus électoral qui a permis d’utiliser pour la première fois le bulletin unique. De même pour la première fois dans l'histoire politique de la Grande Ile, les élections présidentielles et législatives ont été jumelées .
Un budget de 60 millions de dollars a été mobilisé à travers le projet d'appui au cycle électoral à Madagascar (PACEM) financé par l'Union Europeenne (UE), la Suisse, la Norvège, la Corée du Sud, le Japon, la Chine,  la Commission de l'Océan Indien, l’Union Africaine et la Communauté de développement des Etats d’Afrique Australe (SADC).