Situation de la lutte contre le SIDA à Madagascar

Le Plan Stratégique National de la lutte contre le VIH SIDA ayant défini  les axes stratégiques, les objectifs spécifiques et les activités génériques du plan d’action de 2007 à 2012 va être évaluée. Une revue à mi-parcours s’est tenue en 2010 suivie de recommandations.  Un rapport d’activité sur la riposte au sida à Madagascar  a été établi en Mars 2012. Le Plan Stratégique National 2013 -2017 est en cours d’élaboration.

        D’une façon générale, on note :

  • Une basse prévalence en croissance : 0.02% en 1989 et 0.13% en 2007
  • Une épidémie concentrée sur les groupes de population HSH, PS et UDI
  • Le nombre total de Personnes vivantes avec le VIH (PVVIH) bénéficiant de suivi biologique passé de 631 en 2010 à 821 en 2011 ; 383 parmi ces derniers sont sous traitement ARV. Le nombre de PVVIH perdus de vue recensées en 2011 s’élève à 75 (dont 71 adultes et 4 enfants), soit un taux de 8,4%.
  • Seules 3 associations parmi les 24 associations de prise en charge psychosociale des PVVIH, membres du réseau  MADAIDS ont pu bénéficier d’un appui technique et financier pour la réalisation de leurs activités en 2011. Ceci a été dû au problème de capacités des associations à présenter des dossiers de projet soutenables et à montrer leur habilité dans la gestion de projet. En dépit de cette situation, en 2011, parmi les PVVIH identifiés et suivis médicalement, 521 (soit près de 63,7%) bénéficient d’une prise en charge psychosociale.
  • Une augmentation progressive des dépenses au cours des trois années successives 2009 (Ar 13 982 314 201) , 2010 (Ar 19 681 659 676 ) et 2011 (Ar 30 278 443 762 ), bien qu’elles étaient de 20.523.478.174 Ariary en 2008.

Les problèmes prioritaires identifiés sont :

·         L’inquiétante  propagation du Virus : 35 000 personnes vivant avec le VIH ne connaissent pas leur statut sérologique. Seulement 3,6% des hommes et 4,2% des femmes de 15 à 49 ans ont subi le test et en connaissent le résultat. 49,6% des HSH ont subi le test volontaire et connaissent leur résultat –EDS 2008-2009.

·         La faible utilisation des préservatifs : 13,7% des hommes de 15 à 49 ans ayant plus d’un partenaire sexuel utilisent le condom. 7,4% ont déclaré avoir utilisé les préservatifs lors du dernier rapport sexuel. 65% des HSH utilisent des préservatifs

·         La grande vulnérabilité des jeunes : Pratique de rapports sexuels à risque, entrée précoce dans la vie sexuelle, connaissance des moyens de prévention non acquise. (26% des garçons et 22% des filles ont les bonnes réponses –EDS 2008)

·         La taux élevé des ISTs

·         La négligence de la transmission Mère-enfant