Gouvernance démocratique

Le PNUD appuie le renforcement des capacités institutionnelles et des activités requérant des décisions politiques et dépendant des facteurs institutionnels comme les révisions des cadres juridiques. La composante gouvernance démocratique du PNUD à Madagascar comprend l’appui à la gouvernance, au processus de transition et à la restauration de l’Etat de droit.

Nos objectifs

L'objectif est de créer des conditions favorables à la tranquillité d'esprit pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités à travers un mode d'existence durable. La stratégie de mise en œuvre du projet est fondée sur le renforcement du partenariat avec les Organisations de la Société Civile (nationales comme internationales), les médias, d'autres agences du Système des Nations Unies ainsi qu'avec les autres partenaires techniques et financiers réunis dans des groupes thématiquesvoir

image
Panneau de sensibilisation pour la paix et la cohésion sociale

Le PNUD a favorisé l’accès des populations à des dispositifs de recours juridiques, à travers la mise en place des cliniques juridiques. A travers la mise en place d’un mécanisme de suivi de l’accès à la justice, le PNUD permettra désormais au pays de mieux cerner les facteurs limitant l’accès à la justice et de développer des politiques et stratégies appropriées.

Nos histoires

Projets et Initiatives

Droits, Devoirs et Cohesion Sociale

L'objectif principal du projet est de voir comment créer des conditions favorables à la tranquillité d'esprit pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités pour un mode d'existence durable. Voir

Voir d'autres projets
Dernières nouvelles
Voir plus
Les documents de projets du programme Gouvernance au titre de 2015

Selon le CPAP 2015-2019 signé entre le PNUD et le gouvernement de Madagascar, la composante gouvernance démocratique comprend deux piliers. D’une part, (i) la décentralisation et la gouvernance locale qui englobent le renforcement des capacités des CTD, de la société civile et des communautés de base pour promouvoir la cohésion sociale, la paix, la sécurité et le relèvement efficace. Et d’autre part, (ii) l’amélioration de l’état de droit, de la transparence et de la redevabilité par la facilitation de l’accès à la justice, l’intensification de la lutte contre la corruption et la participation citoyenne.