Nos projets

Selon le CPAP 2015-2019, le Programme proposé à mener à Madagascar comprend deux grandes composantes : 

  1. la gouvernance démocratique et consolidation de la paix
  2. le développement durable et inclusif.

La composante gouvernance démocratique comprend deux piliers. D’une part, (i) la décentralisation et la gouvernance locale qui englobent le renforcement des capacités des collectivités territoriales décentralisées, de la société civile et des communautés de base pour promouvoir la cohésion sociale, la paix, la sécurité et le relèvement efficace. Et d’autre part, (ii) l’amélioration de l’état de droit, de la transparence et de la redevabilité par la facilitation de l’accès à la justice, l’intensification de la lutte contre la corruption et la participation citoyenne.

La composante développement durable et inclusif est structurée autour de trois piliers : (i) création des opportunités d’emploi et des activités génératrices de revenu pour les populations vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes, (ii) le renforcement des capacités de résilience et relèvement précoce, et (iii) la gouvernance environnementale réconciliant les préoccupations de conservation et de développement aux niveaux régional et local. 

Développement durable

Gouvernance Démocratique

  • Droits, Devoirs et Cohesion SocialeL'objectif principal du projet est de voir comment créer des conditions favorables à la tranquillité d'esprit pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités pour un mode d'existence durable.

  • Gouvernance Economique et Gestion de l'InformationLe Programme contribue à la fourniture d’informations visant à éclairer les décisions des parties prenantes au développement et à permettre une meilleure élaboration des stratégies et politiques de développement au niveau national et au niveau régional. Il est orienté essentiellement vers la collecte, l’analyse et le stockage d’informations sociales et économiques, nécessaires au suivi de l’économie et à la planification stratégique.

  • Projet d’Appui au Cycle Electoral 2012 – 2014 à MadagascarLe PACEM appuie les efforts du Gouvernement malgache dans l’organisation des élections transparentes et crédibles, étape indispensable dans le processus de sortie de la crise. La stratégie d'intervention du projet s’inscrit dans le cadre du mandat global du PNUD en matière de gouvernance démocratique.

  • Mise en oeuvre des préoccupations des jeunes

Adaptation au changement climatique

  • Appui au Programme Environnemental - phase 3Appui au Programme Environnemental - phase 3Le PNUD se propose de poursuivre ses actions de soutien permettant de créer les conditions pérennes d'auto développement aux populations les plus vulnérables et les plus démunies

  • Projet Gestion Durable et Gouvernance Locale des Terres et paysages du Sud (SLM)Le présent projet s’insère dans l’amélioration de la gestion durable des terres et des ressources pour un meilleur équilibre de l’écosystème et l’amélioration des conditions de vie des générations présentes et futures. Il vise à développer et vulgariser un modèle SLM avec des actions de renforcement de capacité et d’établissement de politique appropriée.

Les autres projets et programmes du PNUD

PNUD à Madagascar
Maison Commune des Nations Unies, Galaxy Plaza-Andraharo, Route de Majunga-BP.1348 101-Antananarivo Madagascar Phone: +261 20 23 30092 / 1900
Email: registry.mg@undp.org Fax:+261 20 23 30042
Rapport du Coordinateur Résident 2012
/

En 2012, Madagascar a continué à subir les impacts négatifs de la double crise financière internationale et politique interne qui affecte le pays depuis le mois de mars 2009, suite à la prise du pouvoir par la Haute Autorité de la Transition (HAT) et le départ en exil de l’ancien Président Marc Ravalomanana. Des progrès mineurs ont été enregistrés sur le plansocioéconomique. En revanche sur le plan politique quelques avancées significatives ont été enregistrées...

LIRE LE RAPPORT
VILLAGE DU MILLENAIRE: SAMBAINA
Sambaina Manjakandriana a été choisi comme le premier village qui fait partie des villages du Millénaire de troisième génération. Cette commune rurale fait partie de la Région d’Analamanga et du District de Manjakandriana. Elle se situe à près de 41km à l’Est d’Antananarivo sur la route nationale n°2 allant vers Toamasina et à 6km du district de Manjakandriana. La commune entourée de sept montagnes s’étend sur une large cuvette de 27km².