Nos projets

Selon le CPAP 2015-2019, le Programme proposé à mener à Madagascar comprend deux grandes composantes : 

  1. la gouvernance démocratique et consolidation de la paix
  2. le développement durable et inclusif.

La composante gouvernance démocratique comprend deux piliers. D’une part, (i) la décentralisation et la gouvernance locale qui englobent le renforcement des capacités des collectivités territoriales décentralisées, de la société civile et des communautés de base pour promouvoir la cohésion sociale, la paix, la sécurité et le relèvement efficace. Et d’autre part, (ii) l’amélioration de l’état de droit, de la transparence et de la redevabilité par la facilitation de l’accès à la justice, l’intensification de la lutte contre la corruption et la participation citoyenne.

La composante développement durable et inclusif est structurée autour de trois piliers : (i) création des opportunités d’emploi et des activités génératrices de revenu pour les populations vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes, (ii) le renforcement des capacités de résilience et relèvement précoce, et (iii) la gouvernance environnementale réconciliant les préoccupations de conservation et de développement aux niveaux régional et local. 

Développement durable

Gouvernance Démocratique

  • L'objectif principal du projet est de voir comment créer des conditions favorables à la tranquillité d'esprit pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités pour un mode d'existence durable.

  • Le Programme contribue à la fourniture d’informations visant à éclairer les décisions des parties prenantes au développement et à permettre une meilleure élaboration des stratégies et politiques de développement au niveau national et au niveau régional. Il est orienté essentiellement vers la collecte, l’analyse et le stockage d’informations sociales et économiques, nécessaires au suivi de l’économie et à la planification stratégique.

  • Le PACEM appuie les efforts du Gouvernement malgache dans l’organisation des élections transparentes et crédibles, étape indispensable dans le processus de sortie de la crise. La stratégie d'intervention du projet s’inscrit dans le cadre du mandat global du PNUD en matière de gouvernance démocratique.

  • Ce projet consistait à collecter et à traiter les préoccupations des jeunes notamment concernant leurs droits civils, politiques, économiques, traduire les préoccupations des jeunes en stratégie et plan d'action, mettre en œuvre et à pérenniser les actions prioritaires issues du plan d'action dans les zones d’intervention.

  • Ce programme consiste à promouvoir le développement local inclusif, créer des conditions favorables au renforcement des capacités de résilience des communautés de base des zones d’intervention, appuyer la mise en œuvre d’un processus de Décentralisation.

  • Ce projet consiste à apporter des appuis intégrés au secteur de la Justice et aux institutions et acteurs de redevabilité afin de contribuer à la sortie définitive de crise du pays et de renforcer l’Etat de Droit à Madagascar.

  • Ce programme vise à appuyer le processus de réconciliation nationale et celui de Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS).

  • Ce projet consiste à assurer que les communautés des zones d'intervention disposent et utilisent des mécanismes et structures locaux de prévention et de résolution des conflits et de sécurité communautaire, des dispositifs d'éducation à la culture de la paix garants de la cohésion sociale

Adaptation au changement climatique

  • Le PNUD se propose de poursuivre ses actions de soutien permettant de créer les conditions pérennes d'auto développement aux populations les plus vulnérables et les plus démunies

  • Le présent projet s’insère dans l’amélioration de la gestion durable des terres et des ressources pour un meilleur équilibre de l’écosystème et l’amélioration des conditions de vie des générations présentes et futures. Il vise à développer et vulgariser un modèle SLM avec des actions de renforcement de capacité et d’établissement de politique appropriée.

  • Ce programme vise à étendre le Système des Aires Protégées de Madagascar (SAPM) en développant un réseau d’aires protégées de ressources naturelles gérées dans les paysages écologiques sous représentes, dans le cadre de la gestion conjointe du gouvernement local et des communautés, et intégrés dans les cadres régionaux de développement.

Les autres projets et programmes du PNUD