Financement et Exécution

D’où viennent nos financements et comment nous les utilisons?

Le montant total des contributions reçues des pays donateurs au PNUD Madagascar pour l'année 2012 s'élève à près de 99,8 millions de dollars américains. Le montant des engagements pour la même période est de 145,4 millions de dollars américains.

Parmi les 10 principaux bailleurs au programme du PNUD à Madagascar, on retrouve le Fonds pour l'environnement mondial (GEF), le  Fonds d'Affectation Spéciale Thématique pour l'Égalité des Sexes (GTTF) , la Norvege, la République de Corée, la Principauté de Monaco.

Les contributions de principaux bailleurs

Exercice bailleur de fonds Contribution Totale
2012 TANY MEVA 17 660 00
2012 COREE 461 953 00
2012 NORVEGE 1 437 900
2012 MONACO 50 000 00
2012 PROSPERER 50 000 00


La réalisation financière 2012

Contributions 2012 $ 9,98 millions
Mise en oeuvre 2012 $ 9,13 millions
Taux de mise en œuvre 91 %

PNUD-MADAGASCAR/CO
Catégorie de Ressources 
               Engagements 2012
Pauvreté $4,07 millions
Gouvernance $2,85 millions
Environnement $0,84 millions
Programme Pays
$1,37 millions
Total $ 9,13 millions

Development Contribution by Donor for Madagascar

Fiscal yearDonorTotal Contribution
2012$7,994,655.49
2012UNITED NATIONS DEVELOPMENT PROGRAMME$499,472.56
2012GOVERNMENT OF NORWAY$1,145,374.45
2012GOVERNMENT OF REPUBLIC OF KOREA$400,000.00
2012GOVERNMENT OF SWITZERLAND$209,268.31
2012EUROPEAN COMMISSION$1,727,272.73
2012UNOCHA/Central_Emg_Resp_Fund$150,001.00

Programme Delivery for Madagascar

Programme Delivery 2008 Programme Delivery 2009 Programme Delivery 2010 Programme Delivery 2011 Programme Delivery 2012 Programme Delivery 2013
$9,688,663.57 $8,827,342.77 $4,818,966.16 $9,592,290.19 $9,989,559.37 $25,020,428.71
PNUD à Madagascar
Maison Commune des Nations Unies, Galaxy Plaza-Andraharo, Route de Majunga-BP.1348 101-Antananarivo Madagascar Phone: +261 20 23 30092 / 1900
Email: registry.mg@undp.org Fax:+261 20 23 30042
Rapport du Coordinateur Résident 2012
/

En 2012, Madagascar a continué à subir les impacts négatifs de la double crise financière internationale et politique interne qui affecte le pays depuis le mois de mars 2009, suite à la prise du pouvoir par la Haute Autorité de la Transition (HAT) et le départ en exil de l’ancien Président Marc Ravalomanana. Des progrès mineurs ont été enregistrés sur le plansocioéconomique. En revanche sur le plan politique quelques avancées significatives ont été enregistrées...

LIRE LE RAPPORT