A propos de PNUD Madagascar


Présent à Madagascar depuis les premières années de son indépendance, le PNUD accompagne les efforts de Madagascar pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le Développement, visant à réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015. Actuellement, le PNUD est présent dans 177 pays et territoires. Il aide les gouvernements et les populations à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux du développement. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer sur le personnel du PNUD ainsi que les partenaires de l'organisation.

Le réseau du PNUD relie et coordonne les efforts faits aux niveaux mondial et national en vue de combattre la pauvreté et d'atteindre les objectifs du Millénaire pour le Développement. Nous nous attachons à aider les pays à élaborer des stratégies de développement et à partager des solutions aux problèmes touchant aux questions suivantes:

  • Gouvernance démocratique
  • Réduction de la pauvreté
  • Prévention des crises et relèvement
  • Environnement et énergie
  • VIH/sida

Que voulons nous réaliser?

Le programme du PNUD Madagascar est tiré de l’UNDAF intérimaire 2012-2013, un programme d’appui au processus de transition et de sortie de crise. Ce programme vise à contribuer au processus de transition, à la restauration de l’Etat de droit,  à la protection les droits humains, en particulier ceux des personnes vulnérables, et au développement de la culture de la paix. Ce programme va également contribuer dans la relance du développement social et économique du pays par la mise en place des mesures de promotion de l’emploi décent et de l’auto-emploi. Il y aura également la mise en place de dispositifs de développement des marchés inclusifs ; l’amélioration de l’accès aux services financiers, notamment de la microfinance. Le PNUD va aussi intervenir dans le cadre de la protection de l'environnement qui a un un lien étroit avec l’emploi et le développement économique. Ce programme va renforcer les capacités en matière de gestion des risques et catastrophes, de VIH/SIDA et d'eau et d'assainissement. L’aspect genre étant transversale, sera placé au centre de tous les programmes du PNUD Madagascar.

Quels sont nos résultats?

  • Dans le domaine de la promotion de la bonne gouvernance, le PNUD a favorisé l’accès des populations à des dispositifs de recours juridiques, à travers la mise en place des cliniques juridiques.
  • En matière de lutte contre la pauvreté, des avancées sont à noter dans le domaine de la promotion d’emploi, d’alphabétisation, la gestion des ressources d’eau. Le PNUD a réalisé beaucoup en matière de promotion du secteur privé. Le PNUD a également contribué à l’amélioration des conditions de développement des PME, à la promotion de l’implantation des IMF dans les régions peu servies et la promotion des produits favorables aux groupes vulnérables, en particulier les femmes.
  • Pour le volet transversal relatif aux Politiques publiques, gestion de l’aide et coordination de l’action gouvernementale, les réalisations majeures concernent : la mise en place du Système National d'Information et de Suivi et Evaluation, la mise en place d'un mécanisme de coordination de l'aide, l'édition du rapport de suivi des OMD, et l'édition de rapports de suivi du Madagascar Action Plan.
  • En ce qui concerne la gestion des risques et catastrophes, les appuis apportés au Bureau National de la Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) ont permis une meilleure réactivité des populations lors du passage des cyclones et de limiter ainsi les pertes en vies humaines.
  • En matière de VIH/SIDA, Les appuis ont permis la finalisation et la diffusion du plan national de lutte contre le VIH-SIDA 2001.
  • En matière de la protection de l’environnement,  renforcement des capacités de la communauté locale de base pour qu’elle assure la gestion des ressources de la biodiversité et le suivi des écosystèmes.

 

Qui sont les preneurs de décisions?

La signature de la feuille de route entre les différents acteurs politiques malgaches intervenue le 17 Septembre 2011 a permis i la reprise intégrale des activités du Système des Nations Unies à Madagascar avec la contrepartie nationale. L’année 2012 a été marquée par la reprise en main du programme PNUD par la partie gouvernementale comme l’indique le CPAP (County Program Action Plan) intérimaire. Ainsi la prise de décision au sein du PNUD Madagascar est guidée par un processus de consultation  avec les différents acteurs du Gouvernement. Comme l’indique le CPAP, le programme est exécuté nationalement sous la coordination générale de la Direction en charge de la planification (Agence de coordination gouvernementale). Une fois les programmes développés, le PNUD consulte les bailleurs de fonds et le gouvernement malgaches et ces programmes sont régulièrement suivis par leurs comités de respectifs.

Le Représentant Résident (RR) est responsable des activités et programmes du PNUD dans le pays. Ceci dit, étant donné qu'à Madagascar le RR assume également les fonctions de Coordonnateur Résident. Le RR est appuyé par deux Représentants Résidents Adjoints dont l’un est en charge du volet  "opérations" et l’autre du volet "programmes".

Les chefs des unités de programmes sont chargés de superviser et soutenir les Coordonnateurs de projet dans un domaine précis. Les programmes mis en œuvre au niveau national sont dirigés par les Directeurs Nationaux de projet qui sont fonctionnaires du gouvernement au sein du Ministère concerné appuyés par les Coordonnateurs de projet.

La mise en œuvre du Programme de Pays 2012-2013 se fait en étroite collaboration avec les autres agences du SNU (Système des Nations Unies), les autres partenaires au développement, les institutions publiques, le secteur privé et les OSC selon les domaines de concentration, la nature des interventions et les résultats attendus.

Current Staff Count for Madagascar

Contract TypeSub Total
Service Contract 69
UN Volunteers 40
UNDP Staff 47
Total 156

Liste des consultants dont le salaire annuel est supérieur à 30 000 USD en 2011

Nom du Consultant Titre du poste Titre du projet Montant du contrat (USD)/ Durée du contrat
Ahmadou Guisset Mise en place d'un mécanisme de surveillance des violences sexuelles et basées sur le genre SGBV 46 750 
Cécile Rebeca Kasanda Mise en place du mécanisme de monitoring d'accès à la justice SGBV 44 012  
Lyne Godmaire Specialist in Crisis Prevention Programming GRC 44 500  
Kris Valaydon Early Recovery Specialist GRC 49 440
PNUD à Madagascar
Maison Commune des Nations Unies, Galaxy Plaza-Andraharo, Route de Majunga-BP.1348 101-Antananarivo Madagascar Phone: +261 20 23 30092 / 1900
Email: registry.mg@undp.org Fax:+261 20 23 30042
Rapport du Coordinateur Résident 2012
/

En 2012, Madagascar a continué à subir les impacts négatifs de la double crise financière internationale et politique interne qui affecte le pays depuis le mois de mars 2009, suite à la prise du pouvoir par la Haute Autorité de la Transition (HAT) et le départ en exil de l’ancien Président Marc Ravalomanana. Des progrès mineurs ont été enregistrés sur le plansocioéconomique. En revanche sur le plan politique quelques avancées significatives ont été enregistrées...

LIRE LE RAPPORT
Nos cadres de travail
  • Accord de base entre le PNUD et le Gouvernement de Madagascar (SBAA) français
  • Plan cadre des Nations Unies pour l'Assistance au développement (UNDAF) - Programme intérimaire 2012-2013 français
  • Plan d'action du programme pays entre le Gouvernement de Madagascar et le PNUD (CPAP) - Programme intérimaire 2012-2013- français
Les Rapports du Coordonnateur résident
  • Rapport 2007 du Coordonnateur résident français
  • Rapport 2009 du Coordinateur résident anglais
  • Rapport 2010 du Coordinateur résident anglais
  • Rapport 2011 du Coordinateur résident français
CECAM & PNUD Madagascar

Findramam-bola madinika