6 Promouvoir l’égalité des sexes

Où nous en sommes?


© PNUD MADAGASCAR

Situation de l'OMD

Madagascar doit encore déployer d’importants efforts pour promouvoir le droit à l’alphabétisation pour tous les citoyens. Les activités d’alphabétisation souffrent de l’absence d’un système de suivi et d’évaluation efficace et pérenne et d’une politique éducative claire et cohérente dans le secteur informel.

Parmi les obstacles qui entravent la participation effective des femmes dans les affaires politiques et publiques, on relève surtout le faible niveau d’éducation des femmes malgaches, la persistance des stéréotypes quant aux rôles dévolus aux femmes et aux hommes, la méconnaissance et l’application non effective des textes et des protocoles genre en général, l’insuffisance des moyens financiers et la faiblesse du réseautage des femmes pour les besoins des activités politiques.

Les défis

  • L’atteinte de la parité entre les sexes pour les enseignements primaire, secondaire et supérieur.
  • Le renforcement de la qualité de l’enseignement à tous les niveaux
  • Le maintien à l’école des filles et la poursuite des études jusqu’à leur achèvement,
  • La densification de l’alphabétisation des adultes en particulier des pauvres et des groupes vulnérables
  • L’augmentation jusqu’à 30% en 2012 et 50% en 2015 de la proportion des femmes siégeant dans les instances de prise de décision et de conduite des affaires publiques
  • L’amélioration de l’accès des femmes aux ressources productives
  • L’application de l’accès des femmes aux ressources productives.

PNUD travaille à Madagascar

Nos recommandations

  • Poursuivre les réformes institutionnelles, administratives et économiques visant à améliorer les conditions d’accès au social d’éducation
  • Améliorer la disponibilité d’outils opérationnels intégrant suffisamment la dimension genre
  • Etablir comme directive nationale la désagrégation par sexes des données statistiques pour une meilleure prise en compte de la dimension genre dans le système de suivi et d’évaluation des indicateurs touchant le secteur éducatif
  • Mener une enquête nationale sur l’ampleur de la violence à l’égard des fillettes et des femmes permettant d’orienter et de cibler des actions prioritaires, renforcer les actions de mobilisation de l’opinion publique et l’assistance aux victimes
  • Favoriser l’accès des femmes à des emplois productifs et qualifiés, au crédit, à la propriété foncière ainsi qu’à la création d’entreprise et réduire les écarts de salaires entre les femmes et les hommes.
  • Promouvoir la participation des femmes dans l’élaboration de stratégies efficaces visant à mieux faire face aux effets du changement climatique sur la vie nationale et communautaire, ainsi que dans la mise en œuvre des initiatives de réponse.

1.36 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d’ici à 2005, si possible, et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard
    • Dans certaines régions, le droit à l’éducation reste hors de portée.
    • La pauvreté est un obstacle majeur à l’éducation, surtout parmi les fi lles plus âgées.
    • Dans toutes les régions en développement, CEI exceptée, les hommes sont plus nombreux que les femmes à avoir un emploi rémunéré.
    • Les femmes sont largement reléguées dans des formes d’emploi plus précaires.
    • Les femmes sont surreprésentées dans le secteur informel, avec son absence de sécurité et d’avantages sociaux.
    • Les emplois de haut niveau sont encore majoritairement réservés aux hommes.